Carnaval au Sambodrome : Défilé de Mangueira

BRÉSIL, RIO DE JANEIRO

P1100649

Alors, ce deuxième défilé fut un peu brouillon. Malgré des costumes magnifiques et des chars incroyables il faut croire que la chance n’était pas avec eux. Ils ont tout de même finit 8ème sur 12. Il faut savoir que les écoles de samba doivent défilé pendant un temps imparti : ils doivent parcourir les 800 mètres du Sambodrome entre 65 et 82 minutes, s’ils dépassent cette limite, des points de pénalité sont donnés. Je ne sais pas combien de minutes a duré ce défilé mais je pense qu’ils ont explosé le chronomètre! Nous avons pu assister à plusieurs couacs (c’est pour ça que finalement, nous n’étions pas si mal placés!). Tout d’abord, le premier char à passer a eu du mal a gérer le virage à la fin du sambodrome, une grosse fumée est alors sortie de nulle part, nous avons d’abord cru que le chars avait pris feu. Finalement aucune trace de flamme, ce doit être le moteur qui a du rendre l’âme. Le défilé a bien du prendre 10 minutes de retard, la musique s’est arrêtée. Des petits hommes en vert sont venu pousser le char comme si ce n’était qu’une vulgaire petite voiture. Des gens sont venu aider les danseurs qui étaient coincés en haut : escalade du chars, déshabillage des danseurs de leur gros costume, descente des costumes puis des danseurs (comme je vous l’avait dit, les chars n’ont pas d’escaliers ou d’échelles, ce sont les grues qui placent les danseurs!). Après ce petit stress est venu un nouveau problème. Je vous ai parlé la dernière fois de cet élément en porte à faux à plusieurs mètres de haut où étaient situés les journalistes et photographes. Un des chars de cette école avait un gros oiseau qui allait bien plus haut que la passerelle. Tout était prévu, l’oiseau devait se baisser à l’aide d’un mécanisme pour pouvoir passer dessous la passerelle. Sauf que celui-ci s’est baisser beaucoup trop tard et a foncé sur les journalistes. Pas de problème les gens sont restés calmes en haut, sauf que le conducteurs du chars (un peu bourrin!) a accéléré jusqu’à faire bouger l’élément en béton (oui, ça a bougé, plusieurs personnes l’ont vu!). Mouvement de panique en haut, certains ont commencé à courir pour descendre les escaliers. N’ayant aucune protection à part un garde corps assez bas, j’ai vraiment cru qu’il y allait en avoir un qui allait tomber. Mais bon finalement tout va bien, à part un autre moteur parti en fumée, le défilé de Mangueira s’est bien terminé.

C’était le petit moment fort du défilé qui finalement n’a pas tant d’importance car, à part ça, tout était sublime. Vous verrez que les photos sont meilleure qualité, j’ai utilisé l’appareil photo de Claire, il y a donc plusieurs photos qui doivent avoir été prises par elle même. Allez jeter un petit coup d’oeil à son blog!

Si vous voulez en savoir plus sur les origines du Carnaval de Rio ainsi que sur le fonctionnement des défilés des écoles de samba, l’article Wikipédia donne pas mal d’informations.

DSCF7243

P1100728

P1100726

P1100716

P1100699

P1100687

P1100686

P1100682

P1100671

P1100667

P1100728

P1100730

P1100741

P1100743

P1100746

P1100755

P1100783

P1100789

P1100792

P1100794

P1100795

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s