Sao Paulo – Paulo Mendes da Rocha

ARCHI/DÉCO, BRÉSIL, SAO PAULO

SONY DSC

Je commence la section archi avec Paulo Mendes da rocha qui, c’est vrai, n’est pas vraiment connu en Europe mais qui est un dieu de l’architecture, ici, au Brésil. Je ne connaissais pas trop son travail, j’ai donc pu profiter de mon passage à Sao Paulo pour le découvrir et je n’ai pas été déçue. Bon, j’entends déjà mes parents, Lila, Mamie et certaines autres personnes dirent « bah, c’est pas très beau, ça a pas l’air fini », notamment sur le MuBE mais c’est pas grave, je ne vous en tiens pas rigueur haha. Je vais juste répéter que l’architecture ce n’est pas seulement la beauté des matériaux et le rendu final. C’est aussi et surtout des espaces caractérisés par une ambiance engendrée par la lumière se posant sur des formes et des matières. Moi, ce qui me plait dans l’architecture ce sont les espaces, comment définir un espace.

Le premier édifice que j’ai pu voir fut la station de métro de la Praça Patriarca. Je n’ai vu que l’extérieur, ce qui ressemblait plus à une sculpture qu’à autre chose. Cette entrée du métro est faite en métal et l’abri courbé retenu par un portique semble flotter dans les airs. On a cette sensation de légèreté pesante. Le rendu final est assez incroyable et d’une finesse norme. Même si le lieu n’est pas fermé, se déplacer sous cette masse rend l’espace dessous très spécial et en fait une expérience architecturale. Ce que j’ai aimé c’est la rencontre entre cette architecture moderne et la population. Autrement dit, si vous regardez la photo d’un peu plus prêt vous pourrez voir les tentes installées dessous : oui, oui, ce sont bien des SDF qui se sont approprié le lieu. Comme quoi l’espace de vie créé est bien existant.

Le deuxième bâtiment est la Pinacoteca. Cet le premier musée d’arts de Sao Paulo. C’est un ancien lycée qui a été restauré et transformé par Paulo Mendes da Rocha. Ceux qui me connaissent un peu savent que j’adore les réhabilitations architecturales. Celle-ci m’a laissé sans voix. Le bâtiment d’origine était déjà superbe, en brique avec des arches et des patios ouverts. Paulo Mendes da Rocha l’a sublimé. Il a couvert les patios avec une grande verrière ce qui donne l’impression d’être dehors alors que nous sommes à l’intérieur. Il a aussi installé des passerelles pour passer d’une galerie à une autre tout en surplombant un autre espace.  En bref, ce bâtiment est juste incroyable et y déambuler est un réel plaisir. Mention spéciale au mobilier de la librairie où le bureau se transforme en étagères, traverse la pièce pour faire une autres étagère et un autre bureau de l’autre côté.

Enfin, le dernier bâtiment de Paulo Mendes da Rocha que j’ai pu visiter fut le MuBE, musée de la sculpture. Bon, les expositions en elles même, il n’y avait pas grand chose même si j’ai adoré celle sur le design brésilien avec les tables et les lampes. Le musée, lui, en béton est très minimaliste. La « poutre » qui le surplombe et le bassin dessiné avec Roberto Burle Marx sont l’essence même du projet. Les espaces sont à moitié enterré et semblent être sculptés dans la roche. Comme d’habitude, les espaces publics vides dessous la poutre et sur les côtés sont utilisés comme places avec ce jour-là un marché d’antiquité.

Je termine cet article avec la grande fierté de vous annoncer, que oui, Claire et moi avons pu rencontrer LE Paulo Mendes da Rocha en personne. En effet, Claire étant une grande fan de son travail va réaliser son mémoire sur son oeuvre. Elle avait donc l’intention de le rencontrer de l’interviewer. Elle n’avait pas prévu de le faire ce week end là mais nous sommes tout de même allé à son atelier afin de voir où est ce que c’était et savoir comment prendre rendez-vous. En bas de son bureau, il y a une librairie d’architecture où nous avons fait un petit tour avant de demander au vendeur s’il voyait souvent Paulo Mendes da Rocha et s’il pensait que c’était possible de le rencontrer. il nous a répondu qu’il n’était surement pas là en ce moment mais que nous pouvions monter pour voir ça avec sa secrétaire. Ce que nous avons fait. Alors que nous étions dans son atelier en attendant que la secrétaire raccroche son téléphone pour s’occuper de nous, l’ascenseur sonne et qui voit-on sortir? Monsieur Paulo Mendes da Rocha. Il nous demande de s’installer pendant qu’il allume une clope. Bon je vous avoue que je suis un peu moins fière de la répartie que nous avons eu quant à ses questions et ses paroles mais bon, on retiendra surtout qu’on a rencontré un des maîtres si ce n’est LE maître de l’école Paulista.

Et vous? Que pensez vous de son travail? À bientôt avec toujours plus d’architecture…

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s